Iedvokim, pêcheur
Novembre 1997
Bernard Buigues vient de rencontrer Iedvokim Portnov. Ce pêcheur lui indiquera bientôt la position d’un mammouth. Extrait de carnet de route.

Carnet d’expedition

 

Le 8 novembre 1997. Il ne reste que quelques jours avant la longue nuit polaire. Iedvokim Portnov s’apprête à quitter son camp de pêche pour rentrer chez lui.

 

 

Il va retrouver sa femme et ses enfants dans leur cabane et rencontrer son nouveau bébé qui est né pendant son absence.

L’isolement est immense dans cette zone au-dessus du village de Syndaska. Presque 73°N en face de l’Ile Beguitchev au Nord du golfe de la Khatanga.

Porotov, un Dolgane qui travaille à l’administration de Khatanga, m’avait recommandé d’aller trouver Iedvokim Portnov. Le pêcheur aurait trouvé beaucoup d’os de mammouths pas très loin de chez lui l’été dernier. J’ai alors décidé de vivre avec lui et son compagnon de pêche, Nikolaï, pendant une dizaine de jours.

Les températures stagnent aux alentours de -35°C et les nuits sont déjà très longues (elles durent près de 20 heures).

Heureusement, Iedvokim est un gars très doux et très intelligent. Il garde en tête l’histoire récente des Dolganes et m’explique surtout comment et pourquoi il a quitté les communistes une dizaine d’années auparavant…

Culture